mardi 18 septembre 2012

Pétiton pour mobiliser les autorités pour lutter contre la pêche à la dynamite Au Liban.


100.000 voix  pour  sauver  la  biodiversité  marine  au Liban...




Pétition  pour  allerter  les pouvoirs  publiques  contre  le fléau de la pêche  à la  dynamite détruisant  tout  notre  éco-système marin. Et demande  de mise  en place  de patrouilleurs de surveillance.

Surexploitation, pollution et pêche à la dynamite ont ravagé la faune marine sur les 220 kilomètres que compte le littoral méditerranéen libanais, privant les 8.000 pêcheurs de la ville côtière de Tyr de leur principale ressource.

"Dans les années 60, 70 et 80, la mer regorgeait de poissons et la situation financière des pêcheurs était très enviable"
Quelque 2.000 familles vivent de la pêche à Tyr.




Les experts affirment que plusieurs espèces, dont le rouget, le mérou et les petits barracudas, sont en voie de disparition, principalement en raison des mauvaises pratiques de pêche.
"Nous détruisons notre mer",
la pratique illégale de la pêche à la dynamite, détruit irrémédiable  l'écosystème marin.

L'eau des égouts se déverse également dans la mer, comprenant parfois des métaux lourds en provenance des usines comme le cuivre, le zinc et le vanadium.

De plus, certains promoteurs immobiliers ont envahi la côte, sans se soucier de l'impact écologique de leurs projets.

"L'état de la Méditerranée au Liban est désastreux à tous les niveaux et la situation va de mal en pis"

Toute  notre  pétition  n’a  qu’un  seul  but : alerter les  autorités  Libanaises  pour  la  mise  en place  de patrouilleurs  pour  une  défense  civile  Libanaise  qui aura  pour  fonction  de lutter  contre la pêche  à la dynamite,  mais  également  de renforcer  toute une  surveillance  environnementale  de notre  littoral. Puis de mettre  en place une  coopération  décentralisé  soit  pour apporter  formation ,  soit  pour financer  ces patrouilleurs…




Les fonds marins libanais sont riches.Vous pouvez croiser une multitude de petits poissons (Castagnols, Bogues, Sparillons, Sars), beaucoup de raies (Stingrays, Eagles Rays), des oursins, des murènes, des poulpes, des méduses. Des poissons moins communs dans la mer Méditerranée comme les balistes (trigger fish) et les poissons-flûtes (flute-fish) ont aussi fait leur apparition (visiblement venu dans la mer rouge). La population des mérous est en constant développement, cetains ont même ateint une taille respectable.Et vous pourrez peut être vous retrouvez nez à nez avec un requin. Au voisinage des épaves (qui sont assez nombreuses), des oasis se sont développées et vous pouvez croiser beaucoup de petits poissons ainsi que beaucoup d'autres animaux sous-marins. Les tortues sous-marines reviennent à nouveau sur les côtes du sud Liban. Toute cette diversité et richesse reste fragile, car la faune est toujours menacée.


Les  dégradationns  de type physique sont  déjà  nombreuses,  des
 Dépotoires de Saida,  de Bourj Hammoud,de Tripoli.de  Sour..
Du Remblaiement de la côte,  de l’occupation illégale du littoral, de l’extraction du sable, suite à la reconstruction massive  suite  à la guerre  et  maintenant  nous  avons une pêche intensive et usage d’explosifs…  Notre  mer  et sa biodiversité  ne  peuvent  plus  servir de poubelle.




La diversité biologique du milieu marin libanais subit
des pressions de plus en plus importantes, souvent
d’origine anthropique, qui engendrent une dégradation
et une régression des espèces signalées dans le milieu
marin et la zone côtière libanaise.
Les menaces qui pèsent sur les espèces animales et
végétales sont nombreuses et laissées  sans  surveillance .
.

Outre  l’impact des différentes formes de pêches ou pollutions qui  détruisent  lenvironnement  marin de la  méditerranée, au Liban  certains pêcheurs versent le cyanure de sodium pour assommer les poissons, utilisent les filets maillants dérivants ou font exploser les bâtons de dynamite sous l’eau c’est l’extermination de la faune et de la flore marines. Quand on pêche à la dynamite, non seulement on tue les poissons, mais aussi les œufs, les coraux, les planctons, les algues, les plantes marines et les organismes vivants. Les détonations et les vibrations produites par les effets de la pêche à la dynamite endommagent le système auditif de nombreuses mamifères marins.. La dynamite accélère l’érosion côtière, en détruisant les récifs et les coraux, les herbiers sous-marins tels que la posidonie, Ces prairies constituent de vraies frayères et un support de ponte pour plusieurs espèces animales ainsi qu’une source alimentaire pour des espèces herbivores.




La prolifération de la pêche à la dynamite au niveau de la côte Libanaise accélère un déséquilibre écologique effrayant d’une part et la disparition d’une multitude d’espèces de faune et de flore marine, d’autre part. Cette forme dangereuse de pollution marine s’ajoute à d’autres, notamment les déversements des eaux usées et les eaux chimiques, des  dechets  physiques ,( sacs plastiques) et le dégazage des navires en mer..La  Mer  au Liban est  littéralement  considèrée  comme une  poubelle.



Danger  pour  les  tortues

Elles sont menacées à l’échelle mondiale et plus
particulièrement en Méditerranée en raison de la
détérioration de leurs aires de nidification, des prises
intentionnelles et accidentelles et de la pollution (les
sacs en plastiques, pris pour des méduses, sont dévorés
par les tortues et entraînent leur asphyxie).


 Une étude
effectuée a permis d’identifier 19 sites, réels et potentiels,
de pontes sur les côtes libanaises. Deux espèces de
tortues Caretta caretta et Chelonia mydas fréquentent
régulièrement ces plages sablonneuses (l’île des
palmiers, au nord, Abbassieh, Addoussieh et Yahoudieh
au sud), pour y déposer leurs oeufs entre juillet et août
l'aire de Tyr serait très importante pour la nidification des tortues marines ainsi que pour leur alimentation.

video



 Le littoral libanais constitue un lieu de reproduction important pour les tortues marines. L’année 1998 a enregistré leur retour sur les côtes du Sud-Liban. Deux des 5 espèces méditerranéennes la Caouanne, Caretta caretta, et la Tortue verte, Chelonia mydas visitent les côtes libanaises. . Les tortues marines sont très importantes pour l’équilibre écologique des côtes. Elles se nourrissent de méduses. Ce régime particulier les conduit à avaler des sacs en plastique qu’elles confondent avec les méduses. Notre  littoral  en sable  de mer   se  réduit  d’année  en  année,  c’est  pourquoi  il  est  urgent  de proteger ces  espaces  de pontes..















Nous  avons  été  allertés  suite  à des tortues  retrouvées  mortes  sur  la plage victimes   des  pratiques  de  pêche  à  la dynamite… c’est  pourquoi  cette pétition est lancée…



 Bien que  cette forme  de mobilisiation  citoyenne  soit  peu  efficace  au Liban,  nous  pensons   que  juste  la mise  en place de patrouilleurs  pourrait  changer  radicalement  la situation,  puis,  si  la gouverment Libanais ne réagissait  pas  rapidement  , nous  pourrions  au nom de notre  organisation  monter un projet  méditerranéen  en coopération décentralisé  avec  la région  Paca  et  autres  pour  rapidement  équiper  la  gendarmerie  maritime  Libanaise …



 Mais pour  convaincre  ces décideurs  et  renforcer  ma requête  , je  me fixe un  objectif  de 100.000 signatures.. Car  nous  partageons  la  même  mer , et les  mêmes  tortues   en voie  de  disparition.
C’est  pourquoi  j’en appelle  à chacun de vous  de signer la pétition  et  de la partager  avec  vos  amis  et  vos contacts  par  voie   Emails ,  twitter,  facebook…

Nos  tortues  Libanaises  traversent le monde  pour  revenir  pondre  chez nous  et nous les accueillons avec des  explosifs ?


Pour aller plus loin  dans  vos  lectures ,  voici  quelques  liens  qui m’ont  inspiré…
http://www.auf.org/IMG/pdf/gaby_khalaf.pdf





 Pour  lui  redonner  espoir....

vendredi 20 avril 2012

Contact et Pour faire un don


MERCI DE PARTAGEZ ET DE FAIRE PARTAGER

Mes  amis  j’ai besoin  de  votre  soutien

Depuis  2007  j’ai  entrepris  plusieurs  actions  sur le terrain pour  la protection de notre patrimoine  environnemental et à Partir de la fin de   la guerre de  2006  , pour des actions humanitaires,  déminage, livraison d’eau potable, installation de générateurs , de câbles électriques.. Et  tout ceci  uniquement  avec mes propres ressources..  (Sur le déminage  et les générateurs,  je fus  soutenu  par la Finul au Liban).

Je suis en train d’élaborer pour Mawassem Khair (Bluegreen Liban ) des projets pour lever des financements destinés à notre projet de détection et déminage des villages au Liban et pour planter des oliviers, des cèdres et d'autres arbres de l'écosystème Libanais.


Un projet  également  sur la question de la qualité de l’air à Beyrouth et  ramener la nature en ville.

Un projet  pour  créer une aire marine protégée  pour la protection de la biodiversité  de notre côte.

Un projet  également pour apporter assistance  à nos  municipalités pour les questions de traitements des déchets et des eaux usées.

Bien qu'ayant participé à plusieurs colloques et forums sur l'écologie et la protection de l'environnement force est de constater que ces projets nécessitent beaucoup de temps.
Le problème des feux de forêts est un véritable drame et comme je viens d'obtenir 3 camions pompiers je m'adresse à la communauté Libanaise sur Facebook et autres réseaux sociaux pour lever le plus vite possible des fonds et acheminer ces véhicules au Liban.
Aidez nous à déminer et à planter des arbres. Aidez nous à combattre les feux de forêt provoqués par des inconscients.


Pour chaque 10 euros de dons, je planterai un arbre de pins.
Pour chaque 20 euros de dons, je planterai un olivier et vous enverrai au bout de 2 ans son huile. Si vous êtes au Liban, le transport sera gratuit
Pour chaque 25 euros de dons je planterai un cèdre. Puis je vous enverrai la photo. Je pourrai même si vous le désirez vous envoyer le code GPS vous permettant de suivre sa croissance sur Google Earth.

Pour les 3 Camions j’ai besoin de 10.000 euros  pour leur acheminement.

Cliquez sur le bouton "Donation" sur cette page et soutenez nous.
Pour ceux qui peuvent faire un virement ou un chèque merci de me contacter directement Ibrahim El Ali  par email ibrahim.el.ali@gmail.com.
Pour les domiciliés au Liban.. Me contacter pour faire un virement dans le compte Libanais.

Pour ceux qui aiment l'idée mais qui ne peuvent donner pour le moment, ils peuvent diffuser et partager ce message dans leur réseau. Cette contribution est précieuse.


Membres de Mawassem Khair  ( Bluegreen Liban )




 Ibrahim El Ali  Président  spécialiste en écologie et en développement  durable.
Hala Waked   secrétaire  Générale    avocate à Beyrouth

Maroun Aziz   vice Président     capitaine à la défense civile

Aziz Sbeir   ingénieur Spécialiste des pollutions chimiques


Zeina Daher  Doctorat en Biochimie  Prix  l’Oreal-Unesco jeunes femmes scientifiques.

Accram Al Hadi  spécialiste  dans le traitement des dechets.

Chady Hage Ali    doctorant  en relations  internationales


Christine  Ohanian   chargé de la biodiversité Marine  doctorante au CNRS.
Ninou Chelala   spécialiste en éco-village et  en agriculture bio
Samuel Moussali  Spécialiste  en éco-village et  en agriculture bio

Et plusieurs  autres membres



Lutte contre les feux de forêts



Plus  de  20% du Paysage vert ont disparu sous les flammes durant les trois derniers étés.

Déminage
Plus  de 4000 bombes à sous munitions déminées, et plus  de 100 bombes, dont certaines avaient un poids de 600 Kilos.
Reboisement

Plus de 20.000 arbres  reboisés  à travers tout le Liban, mais  avons l’ambition de planter 1 Million d’arbres  en  utilisant  les  glands.



Nettoyage des forêts

Plusieurs  actions de  sensibilisations et  de nettoyage,  des  forêts,  des plages, et  des  fleuves.
Le Liban  n’est pas une poubelle.
Traitement des déchets. Recyclage



Plusieurs  actions  d’accompagnement  de  projets  de traitement des déchets. Les Municipalités ont  terriblement  besoin de soutien, car la revente du recyclage couvre à peine  20 %  des frais de fonctionnement.


BLUEGREEN France est une  organisation non gouvernementale qui s’assigne comme mission première la protection de l’environnement et la promotion la biodiversité de la rive sud méditerranéenne et de l’Afrique subsaharienne, ainsi que dans toutes les régions du monde où des situations de crises et catastrophes écologiques présentent une urgence et sollicitent des réponses rapides, réalistes et durables.

BLUEGREEN France compte renforcer ses efforts de reboisement, de traitement des eaux usées, et des fumées, de facilitation de l’accès à l’eau potable et de gestion des déchets, d’autosuffisance alimentaire (par la promotion de l’agriculture biologique et des plantes sauvages) et la protection des espèces menacées,  en apportant son assistance aux municipalités, généralement démunies de moyens et d’expertises, dans la mise en œuvre de ces projets.
Nos  projets  pour  2012

 L’élaboration de jardins familiaux  en Afrique  pour  des  structures familiales  démunis.  « 1001 Jardins de l’espoir. »


L’élaboration de fontaines d’eau potable « 1001 fontaines de l’espoir »



Merci pour votre soutien.

Conférences internationales

Bluegreen France  et Mawassem Khair ( Bluegreen Liban ) participent   régulièrement à des conférences internationales pour  informer , sensibiliser , et participer au projet de l’union pour la méditerranée. Nous avons participé activement  pour dénoncer le projet de l’île aux cèdres au Liban. (Voir sur le Blog).


Sensibilisation des hommes politiques




Presse







Membres  de  Bluegreen France

Ibrahim El Ali   Président  spécialiste en écologie et en développement  durable.

Membre d’honneur
Bernie le Van Xieu   Membre  d’honneur   Conseiller politique de Koffi Annan  aux  nations unis.

François Couplan   Maître de conférence  ethnobotaniste

Dominique Peter  Ingénieur Agronome

Koly Keita     Trésorier  expert en développement et en projet innovants. Ancien d’ Accenture.

Secrétaire générale.   Nadera Chaber  MBA  LADFI  Logistiques Flux internationaux.

Patrick Bremaud  expert comptable

Aicha  Adhari  Master 2  «  Intelligence du risque «   DEA de géopolitique.
Zeina Daher Doctorat en Biochimie Prix l’Oreal-Unesco jeunes femmes scientifiques.

Khanssa  Lagdami   doctorante  en droit  Maritime

Victoria Hernandez Master Pro 2  Gestion de l’environnement.

Irene Bogicevic. Master 2 Sciences politique, professeur de developpement durable spécialiste des réfugiés climatiques.

Aziz sbeir  Ingénieur Chimiste, spécialiste des  pollutions chimiques.

Chady Hage-Ali  doctorant relations internationales


Hassatou Baldé   docteur en droit  international

et plusieurs autres  membres...


mardi 17 avril 2012

La route de L'Oliver au Liban

Voyage aux racines de l'olivier dans la méditerranée.

(A Sylvie,  à Carole, à Linda,  à Marwan ,  et  à François.. Mes premiers donateurs pour le reboisement au Liban.)

( A Antoine faissal , à  Rita Kalindjian à  Naicolas Ojaimi, à Ghassan Ayoub  les photographes qui ont contribué  à  cette liste de photos )

Ils sont tordus, ils s'agenouillent pour prier, et ils lèvent les bras, les membres tyrannisé par le mouvement, tous les coudes et les genoux. Les racines tordues aspirer l'huile d'or du cœur de la terre pour les lampes des saints et la salade du pauvre "
Stratis Myrivillis, poète grec





Il doit avoir l’âge de ses innombrables noeuds centenaires , millénaires, gravés sur son tronc...majestueusement étalées,ses branches parlent du vent qui s’y est engouffré',du temps qui s’est lentement égrené ,de l ombre bienfaisante sous laquelle nous nous  sommes refugiés.
Il fait bon contempler l’olivier qui charme, nourrit, couvre et chauffe et ne s’en lasse jamais de porter ses beaux fruits au fil des siécles .
Nana Abou-Merhi Sarafidis  de la diaspora Libanaise  en Grèce.


Photo 1 -   Lieu Bechealeh, les oliviers les plus vieux du Liban et  peu être du Monde

Avec son tronc sculpté par l'âge et sa toison de feuilles persistantes et argentées, la longévité de cet arbre légendaire peut dépasser celle du chêne. Cette caractéristique remarquable, souvent associée à une croissance clonale, explique probablement le maintien de populations sauvages dans des zones très arides comme le Hoggar ou aucune régénération par voie sexuée n'a été observée. Chargé de légendes, l’olivier millénaire est un arbre symbole et les peuples du pourtour méditerranéen qui se nourrissent de ses fruits possèdent en commun les gestes ancestraux de sa culture. En Provence, on dit qu' "à 100 ans, un olivier est un jeune homme".

Photo 2 le même olivier vu sous le regard du maître photographe  Antoine Faissal

Malheureusement, il n'est pas possible de connaître l'âge d'un olivier avec certitude. La dendrochronologie est extrêmement difficile à réaliser car l'olivier est un bois dur, dense, veiné et de croissance irrégulière, ce qui rend aléatoire l'individualisation et le comptage des cercles de croissance. L'âge d'un individu ne peut par conséquent qu'être une estimation basée sur des indices indirects — diamètre, aspect, documents historiques — qui se révèlent souvent peu fiables et amènent à des estimations parfois bien éloignées de l'âge réel.


Photo 3 -Toujours à Bechealeh  dans la  région de Batroun ..ce arbre est à lui seul un chef d'oeuvre artistique

À l'état naturel, lorsqu'un olivier vieillit, il produit des rejets appelés « souquets », à partir de sa souche, et, ainsi, ne meurt effectivement jamais de vieillesse. Le nouvel arbre qui le remplace n'est pas un autre olivier, mais un autre lui-même, une nouvelle expression du même génotype. L'olivier peut cependant mourir par l'effet du gel, de l'humidité du sol, d'un échec dans la lutte pour l'occupation de l'espace vital avec les espèces concurrentes, et probablement de sécheresse. Un dicton provençal dit qu'« autant le figuier que l'olivier ne meurent pas sans héritier ».


Photo 4 La  mecque des oliviers..  Le même olivier vu sous le regard de Rita Kalindjian

Les plus vieux troncs que l'on puisse observer sont cependant ceux des arbres cultivés, car les cultivateurs éliminent régulièrement les rejets, s'ils veulent conserver le tronc ancêtre. Si cet entretien est interrompu, les vieux arbres s'empressent de donner de nombreuses jeunes pousses.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Olea_europaea

Il existe au Sud-Liban un arbre vieux de 2700 ans dans le village de Chaqra dénommé l'arbre des Perses.


Photo 5 - l'Olivier Perse..  on le nomme ainsi  car planté à l'epoque des perses au Liban.. cet olivier se trouve à chaqra , dans mon village,   région de Bint Jbael. Le Christ a bien pu  le toucher...

Pendant de nombreux siècles, les Phéniciens étaient les principaux négociants de la Méditerranée et le Moyen-Orient. Ils avaient établi des colonies commerciales en Espagne et Afrique du Nord et de nombreuses îles méditerranéennes,à Chypre, en Sardaigne et à Malte. Ces premiers marchands ont jeté les bases de nombreuses villes portuaires méditerranéennes.  Marseille  est devenu depuis cette période un important producteur de savon à l'huile d'olive.



Photo 6-  4000 ans avant  JC , je ne sais pas comment  le ministère du tourisme a bien pu déterminer cette date ?  Mais  si c'etait vrai ... ces arbres seraient les plus vieux du Monde...

Au cours de l'Age du Bronze (3500 -1200 avant JC)  Les Cananéens habitaient dans toute la région.
Un de leurs colonies, Byblos,  ville côtière du centre du Liban, est devenu le principal port de la Méditerranée. Le bois de cèdre et de l'huile d'olive ont été exportés vers l'Egypte, le bois pour la construction navale et la construction des tombes, et  l'huile pour une  utilisation dans les rituels funéraires et les cosmétiques. En retour, l'Egypte a exporté l'or et le papyrus au Liban,  au  point  que l'utilisation du Papyrus  originaire de Byblos,  a fini  par  donner  son  nom  au  Livre  sacré :  La Bible.

L'origine de l'olivier

Le Europaea Olea, l'olivier que nous le connaissons aujourd'hui est l'un des plus vieux arbres cultivés au  monde. Il provient de l' oléastre, qui n'était qu'une  plante anodine  du Levant jusqu'à ce qu'un agriculteur habile le greffe avec un arbre fruitier et créé l'olivier.

Les villages du nord de Amioun et Bshaale abritent certains des plus anciens oliviers du lemonde, dont certains dateraient de plus de 6000 ans, suiv,ant le panneau du ministre du Tourisme Libanais. Ne visitez pas le Liban sans aller  les voir en hommage aux générations de villageois qui ont su entretenir  ces survivants Millénaires et permettant  aux enfants de plusieurs générations de jouer  dans les leurs troncs creux.



Photo 7 - Un olivier de  Bechealeh.. dans la région de Batroun... Veritable ambassaseur de la richesse que nous procure la nature... Pensiez un instant  si c'est vous qui aviez planté cet arbre et qu'il vive 6000 ans  en procurant des olives tous les ans..?

Préhistoire et Antiquité
Age du Bronze - Période cananéenne (3500 - 1200 avant JC)
L'huile d'olive expédiée en Egypte pour le commerce. Elle est utilisé pour les soins hygiéniques des rois  , embaumer les morts, Allumer les  lampes des temples. Une peinture murale dans une tombe thébaine représente la culture des olives.

Âge du Fer - période phénicienne (1200 - 300 BC)
Les Phéniciens introduisent en  Grèce l'alphabet et l'olivier.
Période hellénistique (300 avant JC - 64 avant JC)
Un rameau d'olivier et l'huile est remis aux gagnants des Jeux Olympiques. De nouvelles méthodes de pressage sont développées dans le Levant.




Photo 8- J'ai traversé tout le Liban uniquement pour voir ces oliviers.. ce  pérélinage  en vaut le coup...

Période romaine (64 avant JC - 399 AD)Les Romains développent un système de classification basé sur le goût-de l'huile d'olive.
Période byzantine (399 à 636 après JC)Des milliers de distributeurs dans le commerce d'huile d'olive et l'utilisation dans la cuisine, le massage, les soins du corps et l'éclairage est très répandue.


Photo 9- La route  pour  y  acceder  est assez  mauvaise..c 'est peut être pourquoi ils sont encore debout

Plus tard, les Romains utilisaient le rameau d'olivier comme un symbole de paix et l'arbre était considéré comme si sacré que les personnes jugéscoupables d’avoir arraché un olivier étaient condamnés à mort ou l'exil .

Photo 10. Cet olivier  se trouve  à  Amioun   et  son périmètre  est de 540 cm avec mon nouvel ami de Facebook qui ne restera pas longtemps virtuel...Naicolas Ojaimi



Photos  de Pierre Matta   à   Roum  à  coté  de  Jezzine.




Une peinture murale dans une tombe Age du Bronze à la fin de Thèbes, qui date du règne de l'Amenhotep Pharaon, témoigne de ce commerce et montre des marchands cananéens transportant des pots de leur bateau sur le marché. Les Jarres comme ceux de la peinture ont été trouvées lors de fouilles à Athènes et contenaient des indications de présence  d' huile d'olive.  Les Egyptiens n'ont pas produit l'huile d'olive eux-mêmes.


Photo 11- Bechealeh.. avec mon ami François Bacha....Il était avec un rameau d'olivier délivré par une colombe que Dieu dit à Noé de la fin du déluge et le commencement d'un monde nouveau. on dit que  c'est de ces oliviers que la colombe a pris le rameau...

Le Liban a été le principal exportateur des produits de l''olivier depuis des millénaires.
Des jarres en argile utilisées pour stocler  l’huile d’olive et des lampes à huile d’olive  datant de l’ Age de bronze  ont  été trouvées  dans les sites anciens  de Sidon. Ces antiquités sont  exposées au  musée de l’université Américaine de Beyrouth et au musée national. 

Dans le village de Oumm el-Amed, il ya un bassin de pierre utilisé pour le broyage des olives. Les expertises le date  à la période hellénistique.



Photo 12- L'olivier Perse, Chaqra  dans le village voisin est enterré Benyamine  le petit frère de Joseph et  c'est ici  le village des filles de Jacob..  tous  ont  connu cet  olivier..qui est impressionnant car il est resté compact.

Les  découvertes les plus importantes ont été  faites dans les villages du sud Liban,  Shimm,  Mariyat  et  Ras El Ain, où des grandes jarres utilisées pour le stockage de l’huile d’olive remontent au Quatriéme millénaire. Les archéologues ont déterré des restes de maisons romaines et un temple ,  ainsi que plusieurs pressoirs à olives encore intacts.


D’autres centres de productions se trouvaient  dans les village du Metn dans la région de Beit Mery...


¨Photo 13-  Cet  olivier se trouve à Bkassine pas loin de la forêt de pins qui va jusqu'à Jezzine.  La mère de l'emissaire  Américain  d'origine  Libanaise , George Mitchel jouait  quand elle etait petite ici... La famille  posséde toujours leur Maison à Bkassine.

Les mythes, les symboles et les légendes
Les divinités semblent couler à travers les branches de l'olivier. Il a été utilisé comme un symbole religieux de paix, de vie et de  fertilité de toutes les civilisations du Proche-Orient et de la Méditerranée. Dans la Grèce antique, les soldats courageux ont été honorés avec une couronne faite d'un rameau d'olivier.  Hercule symbole des  Jeux olympiques aurait  donné aux joueurs les plus méritants ce rameau comme  célébration de leur victoire. La première flamme olympique était une branche de combustion d'olive.


Photo 14  Cet  olivier  se trouve à  Deir Mimas dans la région de Marjayoune


Pour les premiers chrétiens, l'olivier est un symbole de renouveau.
Nous voyons une figure de Marie dans la colombe de Noé, laquelle, étant sortie de l'arche, y revint portant dans son bec un rameau d'olivier, en signe de la paix que Dieu accordait au genre humain. "Cette très fidèle colombe, dit saint Bonaventure, c'est vous, ô Marie, qui, par votre entremise auprès de Dieu, avez obtenu au monde englouti dans les eaux du péché la paix et le salut".

Marie est la céleste colombe qui apporta au monde perdu le rameau d'olivier, signe de la miséricorde.




Photo 15- olivier du Chouf..  les druzes ont une technique de taille qui laisse l'olivier ne pas prendre de la hauteur..

L'huile d'olive a été considérée comme sacrée pour des milliers d'années. Les fouilles modernes de tombeaux égyptiens ont mis au jour des vases d'huile d'olive. Comme les Egyptiens etaient toujours  enterrés avec leurs trésors, c'est la preuve de l'importance de l'huile d'olive durant cette période. Dans les temples de Baalbek au Liban vallée de la Bekaa, l'huile était  offerte aux dieux à la fin d'une bonne récolte pour rendre grâce, et depuis l'Antiquité, les lampes d'huile d'olive ont été utilisées dans les temples  et, plus tard, dans les églises et les mosquées.


Photo 16
Les anciens Egyptiens croyaient que c'était Isis, la Mère de l'Univers, qui a enseigné l'humanité pour extraire l'huile des olives. La légende grecque raconte comment Athéna, la déesse de la Sagesse, au cours d'une dispute avec Poséidon, dieu de la mer, sur la propriété de la terre où Athènes a été construit plus tard, planté un olivier de l'Acropole, où se dresse aujourd'hui. L'olivier qui pousse près du temple d'Athéna sur l'Acropole, l'Erechthéion, est censé être descendu de l'arbre que la déesse et fondateur d'Athènes planté là il ya des millénaires


Photo 17 - Région de chouf..l'olivier Kangourou...!!!

La croyance que l'huile d'olive conféré force et la jeunesse a été généralisée, ce qui explique pourquoi les athlètes grecs anciens frotté d'huile d'olive sur leurs corps avant les tournois. Partout dans le monde antique, l'huile d'olive a été infusé avec des fleurs et des herbes pour produire la médecine et les cosmétiques.


Photo 18  Deir Mimas   l'autre voyage obligé dans la route des oliviers, région de Marjayoune -  Sud Liban

 Un texte trouvé à Mycènes, dans le Péloponnèse, aromatiques cotées comme le fenouil, de sésame, le céleri, le cresson, la menthe, la sauge, rose et le genévrier que quelques-uns des ingrédients ajoutés à l'huile d'olive dans la préparation de pommades.
Photo 19 Deir Mimas..
.













Épître de saint Jacques

Quelquun souffre-t-il parmi vous ?

 Est-il affligé ? Quil prie

Est-il serein ?

 joyeux ? Quil chante un cantique

 Quelquun est-il malade parmi vous ?

Quil appelle

fasse venir les Aines de lEglise

pour quils prient sur lui

loignant dhuile au nom
de notre Seigneur




Photo 20  photo prise à Jahiliyyeh


J'ai visité Bshaale, un petit village au nord du Liban, où la croyance locale veut que l'arbre massif d'olive sur une colline surplombant le village est le plus ancien dans le pays et peut-être du monde. Ils disent que c'est l'arbre à partir duquel la colombe a pris la branche à Noé. Cela semble plus plausible, si vous croyez, comme beaucoup de Libanais que Noé aurait  fini par mourir dans la vallée de la Bekaa.


Photo 21- Oliviers de Bechealeh  6000 ans  

 La Bible elle-même est emballé avec plus de 140 références à la valeur d'olives et d'huile d'olive. Dans l'Ancien Testament, il est dit que les hommes qui ont travaillé la récolte des olives étaient exemptés de l'armée.


Photo  22  prise à Jahiliyyeh ,  un autre passage obligatoire dans la route de l'olivier

Dans Jérémie, l'olivier devient une métaphore:

"Le Seigneur a appelé de ton nom, un arbre vert olive, juste et beau de fruits: avec le bruit d'un grand tumulte qu'il a le feu allumé sur elle, et les branches de celui-ci sont rompus." (11:16)


Photo 23  Ain Ebel  region de bint Jbael.. sur  la route du sud
Sur
le mont des Oliviers, juste à l'extérieur des murs de Jérusalem, où Jésus aurait passé cette soirée fatidique avec ses apôtres, en attendant le supplice,   Les arbres, qui sont censées dater de ce moment-là,il ya 2.000 ans, sont encore debout dans le jardin de l'église construite sur  cet  emplacement.
L’oignant d’huile Les douze disciples de Jésus « faisaient des
onctions d’huile à beaucoup de malades et les guérissaient »
(Mc 6,13).



Photo 24- Olivier du chouf..

Même aujourd'hui, l'olivier joue un rôle important dans le christianisme oriental. Lors de la célébration de Pâques libanais, des rameaux d'olivier sont remis sur le dernier dimanche de Carême dans la mémoire de l'arrivée de Jésus à Jérusalem. Le pétrole est bénie par les évêques, puis distribué aux églises à être utilisés au cours de baptêmes et confirmations, d'ordonner des prêtres et consacrer les églises, ainsi que pour l'onction des malades et des mourants.


Photo  25  Deir Mimas , Region Marjayoun

Les Pèlerins qui visitent des sites religieux tels que Harissa et Mar Charbel dans le nord du Liban prennent des petits sacs  de boules de coton imbibées d'huile, qu'ils donnent à d'autres membres de la famille comme une bénédiction. Le sac est souvent mis sous l'oreiller d'un enfant pour éloigner les mauvais esprits.

Photo 26 - Bechealeh l'olivier n'est pas reconnu au Liban autant que le cèdre...Pourtant c'est lui qui va être notre véritable ambassadeur  en plongeant ses racines dans toute la méditerranée...
Au cours d'un mariage grec orthodoxe, le couple est oint avec de l'huile, beaucoup de la manière nouveau-nés sont baptisés dans un maronite (catholique libanaise) ou catholique romaine cérémonie. Dans les deux cas, cela signifie l'entrée d'une nouvelle vie.










Con. apos. 8,29,3 : « Seigneur Sabaoth, Dieu des puissances, créateur
des eaux et chorège de l’huile … toi qui donnes l’eau pour boire et purifier et l’huile qui réjouit le visage, pour la joie et l’allégresse, toi-même maintenant, par le Christ, sanctifie cette eau et cette huile, au nom de celui ou de celle qui les ont apportées, et accorde leur la vertu de produire la santé, de chasser les maladies, de mettre en fuite les démons, de protéger la maison, d’éloigner toute embûche, par le Christ notre espérance ».


Photo 27  Jisr El Qadi 

Pour leur part, les bébés grecs orthodoxes obtenir un trempage plus complète et plus sont complètement couverts de pétrole. Si une partie du corps est manquée, il est dit ce domaine restera faible pour le reste de la vie de l'enfant. Les parallèles avec le vieux mythe grec d'Achille et son talon faible, la seule partie de son corps de sa mère avait oublié de tremper dans les eaux périlleuses du fleuve Styx, sont indéniables.



Photo 28  Ain Ebel  région bint Jbael  sud Liban

Ce n'est pas seulement les chrétiens qui apprécient l'olive. En plus d'être nommé comme l'un des arbres qui poussent dans le Paradis, à la fois l'arbre et l'huile sont souvent mentionnés dans le Coran. Dans la sourate de la Lumière (24:35), l'huile d'olive apparaît comme un symbole de la lumière:

On trouve dans la tradition musulmane
la présence de l’olivier au paradis : « Allah est la Lumière des cieux

et de la terre. Sa Lumière est à la ressemblance d’une niche où se

trouve une lampe ; la lampe est dans un [récipient de] verre ; celui-ci

semblerait un astre étincelant ; elle est allumée grâce à un arbre

béni, [grâce à] un olivier ni oriental ni occidental, dont l’huile [est

si limpide qu’elle] éclairerait même si nul feu ne la touchait. Lumière

sur Lumière. »


Photo 29 - Bechealeh   6000 ans et qui donne  encore des fruits.. Quelle belle lecon d'économie environnementale.. Les puissants de ce monde devraient visiter cet arbre pour prendre des lecons  d'économie de la nature.

Photo 30  Deir  Mimas  région Marjayoun  sud Liban

Onctions d’huile et autres rites chrétiens L’onction d’huile joue un
rôle majeur dans plusieurs rites chrétiens. Elle fait partie du rite de
préparation au baptême; Cyrille de Jérusalem

L’onction d’huile
parfumée (onction chrismale) est entrée dans le rituel post-baptismal
elle est également entrée dans le
rituel de la confirmation et de l’ordination . Le rapport
étroit entre l’onction pour la guérison des malades et le pouvoir de
guérison propre à d’autres rites transparaît dans la définition, propre
à Ignace d’Antioche, de la « Fraction du Pain » comme « remède
d’immortalité » (Ign. Éph 20,2).


Photo  31

Aujourd'hui, l'huile d'olive est donnée comme un cadeau traditionnel aux pèlerins venant de la Mecque pour le haj
sourate le figuier '' Par le figuier et l’olivier  Et par le Mont Sînîn Et par cette Cité sûre "



Photo 32  Deir Mimas région Marjayoun sud Liban
Au cours de votre visite et de votre route des oliviers , vous  verrez  des oliviers  détérrés  de leur  emplacement  d'origine  ,  pour  servir  de plante  d'ornement  devant des ronds points  des grandes villas  ou des écoles,  ici  devant le Lycée  franco Libanais d'Achrafiyé , un olivier  de la région de canna...


Photo 33  envoyé  par  Ghassan Ayoub
Il faut savoir  que  c'est strictement  interdit  par la loi  de déterrer des oliviers sauf  dans le cas où un projet immobilier est prévu à son emplacement .


Photo 34   Olivier qui se trouve devant  l'entrée du Palais  de Mokhtara

Il faut  bien réaliser  au vue du tronc  de cet  olivier  qu'il dépasse largement les 3000 ans, il a  été détérée  pour  servir d'arbre d'ornement devant cet palais.. le taux de réussite  est de 2 oliviers sur  3  quand le reboisement est fait par des professionels... je voudrais juste attirer votre attention ,  qu'il n'existe aucune construction qui  peut  tenir aussi longtemps que cet olivier... à part les pyramides , et  encore... Il faudrait  impérativement interdire la construction dans un soucis de proteger notre patrimoine  si  l'age de l'arbre  est estimé à plus de 500 ans...



  • cet  olivier  se trouve  dans  le restaurant  qui se  trouve  sur la route  de l'aéroport  dont  l'architecture est  faite  de  pierres  ancienne  ,  restaurant  très  connue et  j'ai oublié  son nom...
Si sa signification spirituelle est partagée par beaucoup de religions dans le Moyen-Orient, à la fois passées et présentes, la puissance de la branche d'olivier comme un symbole romain de paix et d'espoir a transcendé ses origines pour devenir universelle. Aujourd'hui, partout dans le monde les gens parlent de "offrant un rameau d'olivier" quand ils veulent faire la paix; jusqu'au point d'être le symbole des nations unis.


Photo 35 -  Oliviers  qui se trouvent  dans le Nord.. à Qobayat...  un projet avec plusieurs acteurs de plusieurs nations, pour  équiper  en station d'épurations d'eaux usées  l'hopital des soeurs Antonines à Qobayat.


des Extraits du livre d'or vert - L'histoire de l'huile d'olive libanaise et  traduit